Le billet de la société horticole des jardins de France

7 juin 1995 0 Par EDITEURS
J’aime

Ce proverbe chinois, de plus en plus de Franglais en font leur devise. Toutes les enquêtes, tous les sondages le montrent. Aujourd’hui un Français sur deux jardine et dépense en moyenne 1700 Francs par an pour assouvir sa passion (Autant que pour le sport). Notre pays occupe la première place en Europe en terme de marche du jardinage. L’art du jardin qui s’était assoupi dans l’oubli, renait peu à peu. Pour transformer tristes pelouses et ternes façades en royaume fleuri, les Français se pressent aux fêtes des plantes, lesquelles se multiplient dans toutes les régions. Des amateurs passionnés se lancent dans la recherche des plantes et légumes anciens oubliés et créent ainsi de véritables collections dont l’intérêt historique, scientifique et même diététique est très important. Le potager, longtemps en déclin, revient lui aussi « à la mode » On redécouvre la saveur et la qualité des légumes frais Mais cet engouement pour les plantes et les jardins va au-delà d’un phénomène de mode. Nous vivons une époque ou tout va de plus en plus vite, ou les contraintes de la société, les contraintes de la ville sont toujours plus présentes. Dans le jardin, on décompresse, on apprécie le calme, en redécouvre la vraie valeur du temps, le rythme des saisons et celui de la croissance des végétaux. Jardiner c’est d’une certaine manière retrouver des émotions simples. Vive le jardinage.

C.V. (septembre 95)

Vues : 0