La grande histoire du textile à Lomme

La grande histoire du textile à Lomme

17 décembre 2007 0 Par EDITEURS
J’aime

La cité de La Délivrance n’est pas l’unique cité ouvrière de Lomme. De l’autre côté des voies, au-delà de la raquette s’étend le quartier du Marais. Le cœur du quartier a battu jusque dans les années 70 au rythme des ateliers, des entrées et sorties d’usine.

Les journées du patrimoine qui ont eu lieu les 15 et 16 septembre derniers étaient dédiées au passé textile de ce quartier. Ce sont les bénévoles de la Commission Histoire de Lomme (dont font partie plusieurs habitants du quartier) et le Service Culturel de la Ville, qui ont consacré une année de leur travail à mettre en valeur le patrimoine du Marais. Outre l’implantation des usines (de par leurs besoins en eau et la proximité de la Deule) sur le Marais, leurs travaux ont porté sur l’évolution du quartier et la construction de la cité ouvrière, le travail en filature, les conditions de travail extrêmement difficiles, la vie de milliers d’ouvriers et ouvrières de courage, le travail des enfants, les grèves, mais aussi la vie associative et la fête…

Le 1er avril, les Membres de la Commission Histoire avaient proposé une visite gratuite du quartier du Marais et de Mont à Camp afin de découvrir l’histoire et l’architecture de la cité ouvrière, en compagnie de Madame CHOQUEL, guide de l’Office de Tourisme. 52 personnes y avaient assisté. En mai ce sont plus de 60 enfants des écoles du Marais qui ont pu en profiter. Et ce sont plus de 800 visiteurs qui sont venus découvrir les Journées du Patrimoine à l’Espace Les Tisserands (l’ancienne usine textile DUHEM devenue espace culturel).

Le programme entièrement consacré au textile, a comblé amateurs de documents anciens, d’histoire locale, mais surtout les habitants du quartier qui ont souhaité découvrir ou redécouvrir la richesse de leur passé. Une exposition de plus de 240 documents était enrichie par les travaux des enfants participant aux classes « patrimoine » accompagnés des artistes Arnaud FERET et Yuen YEUNG FUN.

De nombreuses démonstrations et ateliers vous conviaient à participer activement à ces journées : dentelle au fuseau, tissage sur métier à bras vieux de 200 ans, atelier tressage pour les enfants et machines à tisser miniatures (pour petits et grands enfants). Des visites guidées du quartier, en carrioles, ont connu un énorme succès, ainsi que la fête du « Broquelet » organisée par les Membres du Comité de quartier du Marais. Autant d’invitations à s’approprier son patrimoine, à le vivre en toute simplicité le temps d’un week-end.

En 2008, les travaux des Membres de la Commission Histoire porteront sur l’Avenue de Dunkerque.

Vues : 6