L’été 36 avec les cheminots

L’été 36 avec les cheminots

14 septembre 2008 0 Par Aymeric DEGARDIN
J’aime

Les congés payés furent une des grandes réformes du Front Populaire lorsque celui-ci accède au gouvernement en 1936.

Sur la photo ci dessus, deux mécaniciens de Délivrance accompagnés de leur famille se sont installés sur une plage du Nord ; leur joie est discrète mais bien réelle et se manifeste par un abandon heureux sur le transat.

Endimanchés, peu familiers des tenues de bain, nos cheminots entrent avec retenue dans le monde des loisirs accessible à cette époque aux seules classes aisées.

L’intrusion soudaine d’un flot de touristes populaires dans des espaces jusqu’alors fréquentés par la bourgeoisie fut parfois l’objet de remarques peu amènes quand elle n’étaient désobligeantes.

Créé par Léon Blum, le secrétariat à la jeunesse, aux sports et aux loisirs dirigé par un certain Léo Lagrange subira de vives attaques d’une presse déchaînée qui brocardait « le ministère de la paresse ».

Pourtant, dès 1924, Raoul Dautry créateur de Délivrance avait impulsé ces objectifs par les nombreux équipements sportifs dont toutes les cités étaient dotées.

Le gouvernement et les initiatives généreuses de L. Blum ne tiendront pas longtemps mais les congés payés survivront et des générations de cheminots troqueront bientôt leur costume cravate et chapeau pour des tenues de bain mieux adaptées aux plaisirs du bord de mer.

Vues : 2