Une époque révolue ?

2 mars 2012 0 Par EDITEURS
J’aime

Devant ce beau magasin à l’enseigne imposante pose fièrement un couple de personnes âgées à côté des gérants qui semblent inviter tout un chacun à entrer et acheter les produits exposés dans la vitrine.

« L’épicerie du centre » inspire confiance avec ses colonnades en bois sculpté surmontées d’un petit chapiteau tandis qu’un balcon ouvragé coiffe l’ensemble faisant penser aux grandes maisons de commerce du vieux Lille.

Les vêtements portés par les personnages* marquent une époque un peu lointaine qu’on situera dans les années 1930 et l’achalandage de la boutique donne une impression d’aisance matérielle où l’on trouve des produits de qualité.

Il se dégage de cette scène qui se déroule à Lomme Bourg sur l’avenue de Dunkerque une atmosphère paisible de commerce de proximité que l’on a plaisir à fréquenter ; la boutique a disparu mais vous pouvez, à l’aide de quelques indices d’architecture visibles sur la photo, situer son emplacement encore aujourd’hui.

Des décennies plus tard malgré la modernité, le progrès technique, le niveau de vie multiplié par trois, ce genre de magasin d’alimentation traditionnel n’existe plus, remplacé par quelques agences, coiffeurs, bars ou restauration rapide.

Faut-il le regretter ou convient-il de s’habituer en se disant que chaque époque apporte sa spécificité comportant ses avantages et ses inconvénients ; chacun jugera mais il est bien vrai que l’on aimerait encore voir de telles vitrines dans un environnement non jonché de détritus et des trottoirs non envahis par les voitures.

* il s’agit d’un mécanicien de Délivrance et son épouse.

Vues : 3