Des Lommois sur le front des Weppes

20 juin 2016 0 Par EDITEURS
J’aime

Pendant la Première Guerre mondiale, la commune de Lomme a hébergé « ein Lazarett » – un hôpital militaire – à la Maison des Enfants. C’est là qu’étaient soignés les soldats allemands blessés sur le front des Weppes, entre La Bassée et Armentières.

Mais si ce fait est plus ou moins connu, la proximité du front et de ce qui s’y passa pendant quatre années l’est beaucoup moins. Paradoxal, n’est-ce pas ? On a entendu parler à l’école de la Marne et de Verdun, et l’on ne sait pas ce qui s’est passé si près de chez nous, à quelques kilomètres !

Depuis 2014, un groupe de passionnés lommois s’attache, autour de Valérie Thomas, responsable du service Animations culturelles de la ville de Lomme, à faire revivre ce passé pour ses concitoyens, ce qui s’est traduit notamment par les expositions du 11 novembre ou par le concours des anciens combattants animé à Lomme par Jean-Claude Vermeire. La médiathèque l’Odyssée de Lomme participe également à ce groupe de travail et elle s’est chargée, cette année, d’organiser une expédition sur le front des Weppes. Celle-ci fut animée et commentée tout au long de la journée par Jacky Livemont, un Lommois membre de l’association 14-18, un grand visiteur et donc un grand connaisseur des champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Chantal Dhennin, vice-présidente de Weppes en Flandre, docteur en histoire depuis sa soutenance de thèse sur le canton de La Bassée pendant la Grande Guerre, a pu quant à elle partager sa connaissance du territoire et les informations historiques qu’elle n’a jamais cessé de recueillir tout au long de son existence.

Un parcours très riche donc pour nos voyageurs lommois d’un jour, qui ont effectué un trajet dans le temps et dans l’espace dans les différents aspects de ce conflit mondial aux portes de la métropole lilloise. C’est ainsi qu’ont été visités :

  • Côté allemand du front : le cimetière allemand de Wicres-village, le mémorial de James Boyle à Illies, le cimetière allemand d’Illies, les blockhaus de Ligny-le-grand, de Montécouvé et de Lannoy, sur la commune d’Illies le blockhaus-observatoire de la Bouchaine.
  • Côté britannique et allié du front : – le mémorial de la Bombe et le mémorial portugais de Richebourg, le Trou Aid Post Cemetery et le Petillon Cemetery à Fleurbaix.
  • La bataille de Fromelles et son site : les « blockhaus d’Hitler », le Musée de la Bataille de Fromelles, le cimetière Pheasant Wood, l’Australian Memorial Park et le VC Corner Cemetery.

C’est donc toute une page d’histoire locale que nous vous invitons à découvrir, à quelques kilomètres de chez nous. Vous pouvez également requérir l’aide de l’office de tourisme du Pays de Weppes, installé à Fournes-en-Weppes, pour préparer votre propre sortie.

Vues : 2