La piscine

La piscine

14 mars 2008 0 Par EDITEURS
J’aime

La piscine découverte n’est pas reprise dans les plans de 1924. Elle fut construite dans les années 30 et prit la place du verger et de l’ancienne salle de gymnastique. Elle était donc située entre la rue Élie Petitprez et la rue Jules Goury. Équipement sportif de haut niveau, elle était ouverte environ 5 mois par an. De nombreux cheminots et enfants de cheminots ont appris à nager dans cette piscine. Les maîtres nageurs, tel Léon Aernoult, n’étaient pas toujours tendres avec les apprentis nageurs et bon nombre d’enfants ont souvent bu la « tasse » avant de savoir nager correctement.

Cet équipement sportif était très bien conçu ; il possédait une petite cabane au toit pointu (au centre de la photo) qui servait de douches dans les années 40/55. De nombreuses cabines permettaient de se mettre en tenue de bain, les vêtements étant rangés dans des paniers que distribuaient des femmes de cheminot.

Un grand bassin et un petit, un plongeoir de 3 m environ et une « plaque chauffante », tout concourait à passer une bonne après-midi lorsque le soleil était de la partie.

Elle servait également au centre aéré des grandes vacances d’été. Tous les enfants s’y retrouvaient pour des joutes aquatiques toujours très amicales.

Cette piscine recevait beaucoup de monde, ainsi par exemple en 1936, on comptabilisait 7114 enfants gratuits et 9730 payants.

En 1976, lors de la canicule, plus de 800 personnes par jour venaient se rafraîchir sur les bassins.

Elle a été détruite en 1988 car, faute d’entretien, elle était devenue vétuste. C’est encore une partie du patrimoine et de la mémoire collective des cheminots qui s’en est allée.

Vues : 4