La rue René Bodèle inquiète

2 septembre 2012 0 Par EDITEURS
J’aime

Ces dernières semaines ont vu fleurir des panneaux de triste signification ; « démolition totale » annoncent-ils en s’affichant devant des façades de logements dont certains ne présentent pas un caractère de vétusté qui motiverait cette sanction sans appel.

C’est ce qui a amené des voisins du n°45 de la rue Bodèle à se poser des questions face à la pose d’un tel panneau devant un logement ne paraissant pas particulièrement en déshérence et dont l’architecture devient rare puisque ne restent que deux autres exemplaires dans toute la cité situés dans la rue toute proche.

L’un de ces logements de même type a connu une grande notoriété puisqu’il abritait la bibliothèque tant fréquentée par les grands et les petits mais, devenue trop petite, fut transférée rue Giraud tandis que la maison était vendue à un particulier qui, à coups de marteau, effaça difficilement la mosaïque qui en ornait le fronton.

D’autres panneaux se retrouvent ici et là dans les rues de la cité entrainant à terme la disparition de logements historiques qui avaient pourtant bien résisté au saccage des bombardements aériens de la dernière guerre.

Vues : 2