S’asseoir sur une pelouse, c’est possible ?

24 septembre 2013 0 Par EDITEURS
J’aime

Cet été particulièrement chaud incite au farniente et au délassement au plus près de la nature et l’herbe attire tout naturellement les citadins recherchant la fraicheur et la douceur d’un gazon.

Apercevant un promeneur étranger au quartier s’asseyant sur l’herbe d’un petit square en limite de Délivrance pour y savourer son sandwich, j’ai été tenté de le dissuader de s’installer à cet endroit très fréquenté par la gent canine du quartier dont les propriétaires oublient de ramasser leurs déchets.

Ma tentative de démarche fut inutile car l’homme brusquement se leva, s’ébroua et s’esquiva rapidement lorsque son regard s’orienta vers son environnement où les taches brunâtres ne laissaient aucun doute sur l’hygiène de l’endroit.

Sans gêne de ce public, indifférence ou indolence des pouvoirs publics, absence d’éducation, toutes ces raisons ne peuvent justifier l’injustifiable à l’époque où des campagnes attirant l’attention sur les conséquences parfois graves du manque d’hygiène sont régulièrement mises en valeur.

Le quartier de Délivrance a la chance de posséder un patrimoine naturel exceptionnel ; sachons l’entretenir et l’utiliser sans le dégrader.

Vues : 2