Un témoignage exceptionnel

8 février 2019 0 Par EDITEURS
J’aime

Mon père ancien combattant de 14/18, fut choisi et nommé par M. Raoul Dautry lui-même au poste de chef de district de Délivrance car des blessures reçues au combat ne lui permettaient plus d’exercer en service actif.

Ainsi parle la fille de M. Ernest Wallart, Mme Paule Cassan qui, à 96 ans, fournit une foule de détails et une série d’anecdotes sur sa vie au cœur de la cité qu‘elle connut rue Jules Goury et dans les écoles maternelles et primaires construites dès 1922.

Ces souvenirs étaient prononcés au téléphone en décembre dernier avec précision faisant ressurgir le responsable du district qui assumait la tâche immense de gérer une collectivité composée de multiples locaux dispersés dans un territoire de 69 hectares possédant des jardins entretenus, des écoles, un stade, une salle de spectacles et même une piscine qui offrit à Mme Cassan la possibilité de savoir nager à 7 ans !

Le quotidien des familles de cheminots dépendait à cette époque étroitement du District figure essentielle dont l’équipe d’entretien composée d’une trentaine d’hommes assurait la maintenance des équipements tant publics que privés allant jusqu’à la remise en peinture des locaux tous les 4 à 5 ans ou à l’occasion exceptionnelle d’une cérémonie familiale.

Mais si l’école ménagère lui rappelle quelques contraintes d’apprentissage, ce sont les moments ludiques vécus lors des ducasses, des retraites aux flambeaux et des activités théâtrales dans la salle des fêtes qui forment ses souvenirs les plus vivaces par leur convivialité et affichant la vraie nature du quartier cheminot.

Tout ce climat s’est brusquement effondré lors du bombardement de 1944 car à ses yeux plus rien n’était plus comme avant en raison bien sûr des deuils mais aussi des destructions et des départs de nombreuses familles qui ont désagrégé le tissu social et la solidarité jusque-là indéfectible.

Le plaisir d’évoquer toutes ces heures reste néanmoins intact et l’écoute du Bavard lui a permis de jouer quelques moments le rôle du passeur de mémoire que nous apprécions énormément.

Vues : 5