Qui parle encore de LA CROIX DU TEMPLE au Marais ?

21 septembre 2014 0 Par EDITEURS
J’aime

Les anciens bien entendu ou peut être les plus jeunes pour l’arrêt de bus qui porte aujourd’hui ce nom au carrefour des principales rues du Marais à savoir Egalité, Victor Hugo et Anatole France.

On attribue le nom de « Croix du Temple » au croisement de ces rues qui autrefois s’appelaient respectivement chemins de Duremort, de la Planche à Quesnoy et de Canteleu en référence au nom d’une croix qui délimitait des territoires possédés à l’origine par des religieux.

Une auberge située à ce carrefour portait le nom emblématique « A la Croix du Temple » faisant référence à cette croix et aux Templiers, ces chevaliers religieux qui ont marqué de leur passage le quartier du Marais.

A l’origine relais pour voyageurs, cette auberge est devenue café et siège d’une société d’archers en 1862 puis de tir à l’arc jusqu’en 1914. Cet établissement est resté café jusqu’à sa démolition en 1960. C’était à l’époque un des plus anciens estaminets de Lomme, il a fait place depuis à une pharmacie.

En face, la boulangerie et le tabac attenants au carrefour sont également des constructions très anciennes indissociables du nom de « Croix du Temple » souvent attribué également à la place de la Liberté mitoyenne qui se trouve être le lieu tout indiqué des manifestations festives organisées dans le quartier du Marais.

Malgré les temps qui changent, les appellations restent, et peut-être encore pour très longtemps…

Vues : 5