Une étudiante nantaise à Lomme

12 mars 2024 0 Par Jean-Jacques Lecourt
J’aime

Depuis la création de notre site internet, nous avons des sollicitations diverses en relation avec le passé et l’histoire de notre commune. Dernièrement Ombeline, une étudiante en architecture à Nantes, nous a contactés pour avoir des informations sur le passé industriel de Lomme et plus particulièrement au sujet d’une ancienne usine textile du Marais : la filature FRÉMAUX

Une image contenant habits, plein air, personne, bâtiment Description générée automatiquement
Gérard et Ombeline en pleine discussion.

Dans l’équipe de notre journal, nous avons tous des préférences dans certains domaines suite à notre vécu ou nos centres d’intérêts. Pour le passé industriel au Marais, notre référent est Gérard. Il a travaillé 27 ans dans le textile ainsi que son épouse. Il est natif du Marais et y a toujours vécu. Après une consultation rapide de l’équipe, la mission lui est confiée et une visite des lieux est proposée à Ombeline.

Nous avons rendez-vous au Marais à 10h00. L’objectif est de faire découvrir à Ombeline le passé industriel du quartier. La visite commence par la friche FRÉMAUX.

Gérard, explique chiffres à l’appui, le développement de l’industrie textile et des différentes usines qui s’étaient implantées au début du XXème siècle à Lomme.

À proximité, notre guide nous emmène dans les rues de son enfance où l’habitat ouvrier est encore présent. Les questions fusent, notre étudiante nantaise est déjà venue repérer les lieux la veille, le sujet est maitrisé, les demandes sont précises. Les échanges sont passionnés et la volonté de transmettre la mémoire et le vécu dominent le dialogue.

Une image contenant plein air, ciel, Véhicule terrestre, véhicule Description générée automatiquement
Maisons ouvrières de la société « La Lommoise », réservées à l’époque pour les ouvriers du textile.

La visite continue par la réhabilitation de la filature DELESALLE Frédéric.

Puis passage par les anciennes blanchisseries, l’avenue Arthur NOTEBART, pour se diriger vers Canteleu et situer l’ancien site de l’usine NICOLLE et celui de l’usine LEURENT. Notre périple se termine à proximité d’Euratechnologie qui symbolise aujourd’hui la renaissance de l’ancienne friche industrielle textile lilloise LEBLAN-LAFONT.

Ombeline s’est montrée ravie de cette visite et nous espérons lui avoir donné tous les éléments nécessaires pour son projet de fin d’étude qui est centré sur une étude de réhabilitation de la friche FRÉMAUX.

JJL

Vues : 22